Logo du site
Calliope | Università di Corsica
CNCM VOCE

Centre National de Création Musicale VOCE

L’association VOCE, fondée à Pigna en Balagna en 1978, conventionnée par la Collectivité de Corse depuis 1998, a été labellisée Centre National de Création Musicale en 2018. Ses activités s’étendent sur les quatre domaines de la recherche, de la formation, de la création et de la diffusion.

La Commune lui a confié la gestion et la programmation de l’Auditorium di Pigna ainsi que du théâtre de plein air de la Vaccaghja, monument protégé. Voce y propose près de cent concerts par an et reçoit en résidence à la Casa Musicale des musiciens à la recherche des conditions les meilleures pour travailler des interprétations ou des créations, et y faire des enregistrements.

L’équipe de Voce a à son actif de nombreuses création de spectacles qui, montés et donnés d’abord sur place, ont été accueillis à maintes reprises dans des salles aussi prestigieuses que la Cité de la Musique ou l’Auditorium du Musée du Petit Palais à Paris ; les Festivals d’Aix-en-Provence, de Saintes, d’Utrecht, de Lausanne, de Genève, ou de Sylvanès ; les Scènes Nationales de Marseille, de Chalons et de Bayonne ; et même à la Villa Médicis à Rome.

La création musicale s’appuiera sur des bases musicologiques et sera assurée par Nicole Casalonga qui a longuement travaillé sur ce répertoire au CNCM Voce.

 

Les 2 photos, prises à l’occasion d’une résidence consacrée à « Italia, Corsica et cetera… » en mai 2018, de Nicole Casalonga et de Michaël Grébil permettent de donner une idée de la future interprétation du Lamentu di e Sette Galere, dans laquelle la « cetera oscura » jouera sans aucun doute un rôle important.

 

Francis Biggi, directeur du Département de musique ancienne de la Haute Ecole de Musique de Genève (HEM), se chargera d’étudier le Lamentu scientifiquement dans une perspective interdisciplinaire afin de contextualiser ses conditions de production et de réception auprès d'un large public. L'objectif étant de faire conjuguer la recherche avec la création et ainsi en actualiser les formes d'interprétation tout en conservant ce qui fait de cette oeuvre un patrimoine exceptionnel. L'aboutissement de cette collaboration sera le concert-spectacle final, qui rendra compte du métissage entre innovation et tradition. 

 

Résidence n°1 CNCM VOCE


Dans la poursuite du premier volet du projet CALLIOPE, dirigé par le Laboratoire Lieux Identités eSpaces et Activités (CNRS / Université de Corse), le CNCM VOCE a effectué une résidence du 7 au 15 décembre 2020, dans le cadre de la réalisation scénique du Lamentu di e Sette Galere.

Cette résidence a réuni les principaux acteurs de l’adaptation. Les chanteuses : Nicole Casalonga, Cathy Graziani, et Gigi Casabianca. Les musiciens : Elise Lancerotto et Martin Bauer. Le scénographe Toni Casalonga. Et Francis Biggi, ancien directeur de la Haute Ecole de Musique de Genève. Ensemble, ils ont pu enrichir l’adaptation en élaborant la dramaturgie, et en consacrant l’essentielle des séances aux répétitions musicales.

Atelier n°1 CNCM VOCE

Dans le cadre du Projet CALLIOPE dirigé par le Laboratoire Lieux Identités eSpaces et Activités ( CNRS / Université de Corse), le CNCM VOCE a effectué un premier atelier durant la deuxième semaine d’octobre 2020 en vue de l’adaptation scénique du Lamentu di e Sette Galere  Cet atelier de création a réuni les responsables musicaux, qui sont Nicole Casalonga, Cathy Graziani, Gigi Casabianca et Elise Lancerotto pour définir les orientations artistiques de l’œuvre musicale et partager les tâches

Page mise à jour le 25/01/2021 par BOURGEOIS BENJAMIN